Select Language

ÉTANCHÉITÉ DES MOTEURS SUBARU 2,5 L

Le moteur à plat de type boxer série EJ 2,5 L alimente de nombreux véhicules Subaru depuis son introduction en 1996. Il existe différentes variations de ce moteur, certaines sont SACT et d’autres sont DACT. La plupart des moteurs sont atmosphériques, alors que d’autres sont turbocompressés. Malgré ces différences, tous ces moteurs partagent le potentiel de développement de fuites du joint de culasse.

Les joints d’étanchéité d’origine étaient composites ou en MLS de première génération, et les deux conceptions peuvent être sujettes aux fuites. Les anciens modèles de joints sont susceptibles de laisser fuir des gaz de combustion ou du liquide de refroidissement à l’intérieur, produisant souvent un résidu huileux ou une odeur dans la bouteille de débordement de liquide de refroidissement, et la perte subséquente de ce dernier en plus d'une surchauffe. Les nouveaux modèles tendent à développer des fuites de liquide de refroidissement et/ou d’huile, détectées au préalable par l’odeur d’huile ou de liquide de refroidissement qui brûle et pouvant être vues sur le joint de culasse.

sub1580

Fig. 1.  Fuite d’huile externe d’un joint défectueux. 

sub6580

Fig. 2. Dommage du joint de culasse provoquant une fuite externe

Les joints de culasse de Subaru fuient pour de nombreuses raisons. La plupart ont connu une combinaison de ces problèmes.

  • Cycles de chaleur : Même si les moteurs sont en aluminium et que les culasses et le bloc s’étendent à la même vitesse, les moulages légers deviennent flexibles en chauffant ou en refroidissant, s’épurant sur le joint bimétallique d’origine et le revêtement sur le joint MLS d’origine.
  • Configuration du moteur « boxer » : Subaru utilise exclusivement dans ses véhicules des moteurs de type Boxer ou des moteurs à plat. Sur un moteur à plat, les cylindres sont parallèles au sol au lieu d’être inclinés dans une configuration alignée ou en « V ». Cela signifie que l’huile reste en contact avec les joints de culasse au lieu de retourner au carter d’huile une fois le moteur éteint. Au fil du temps, l’huile peut détériorer le joint de culasse inférieur.
  • Électrolyse : La plupart des anciens modèles de Subaru qui ont connu des fuites externes de liquide de refroidissement présentent également de la corrosion sur la batterie et/ou sur le câble de terre de la batterie. Même si cela peut paraître étrange, la résistance supplémentaire entraîne une électrolyse dans le système de refroidissement, ce qui rend corrosif le liquide de refroidissement.
  • Combustion anormale/étirement de boulon de culasse : Une défaillance du joint de culasse peut se produire sur des moteurs Subaru 2,5 L atmosphériques à cause de la détonation ou du préallumage. Les propriétaires de modèles à turbocompression rencontrent plus souvent ce genre de défaillance, à cause des pressions de cylindre élevées. Ce problème est multiplié car de nombreux propriétaires de Subaru à turbocompression modifient le moteur et augmentent la pression d’admission pour accroître la sortie de puissance. Cela crée même des températures et des pressions de cylindre supérieures, ce qui augmente le risque de combustion anormale. Dans des cas extrêmes, la combinaison de température et de pression augmentées peut provoquer l’étirement des boulons de la culasse d’origine.

Le joint de culasse MLS PermaTorque de Fel-Pro, équipé de la technologie de couche d’étanchéité LaserWeld offre un joint fiable dans toutes ces conditions.

Cette solution démarre avec la conception de joint MLS PermaTorque éprouvée. Chaque joint MLS PermaTorque est conçu sur une base spécifique à l’application, qui utilise de nombreuses couches d’acier inoxydable très dur avec des cordons en relief et des revêtements spéciaux. Les cordons d’étanchéité agissent comme des ressorts pour maintenir la force de scellement dans le cycle de chaleur et dans des conditions extrêmes. Le revêtement empêche toute épuration excessive puisque que les moulages se déploient et se contractent. Le revêtement compense également les finitions de surface aussi rugueuses que 60 Ra, au lieu de 30 Ra ou moins, souvent requis par les joints de culasse MLS d’origine.


subaru-ptmls

Pour un travail complet de culasse, Fel-ProMD a récemment conçu 3 nouveaux ensembles de joints de culasse pour ces moteurs Subaru populaires.


Pour des applications intensives comme le moteur Subaru 2,5 L, Fel-Pro intègre LagerWeldMC : une couche d’étanchéité soudée au laser est ajoutée pour améliorer l’étanchéité. Cette technologie a été développée à l’origine pour l’utilisation dans les courses de stock-car et a été testée pour résister aux conditions les plus extrêmes. La couche d’étanchéité LaserWeld limite et contrôle avec précision la compression des couches multiples dans un joint de culasse MLS pour assurer une bonne contrainte d’étanchéité. Cette couche d’étanchéité résiste deux fois plus aux pressions de la culasse qu’un joint MLS standard. Elle aide également à favoriser la durée de vie du joint de culasse et permet au joint de très bien fonctionner dans des moteurs aux performances améliorées. 

Comme la plupart des moteurs utilisent des boulons de culasse de couple-rendement, il est important d’installer de nouveaux boulons de culasse lorsque vous procédez à l’entretien des joints de culasse du moteur Subaru 2,5 L pour garantir une charge de boulon correcte, même si le joint d’origine ne nécessite pas de nouveaux boulons de culasse. Suivez la bonne séquence de serrage et les spécifications lorsque vous procédez à l’installation.

Share
Bulletins connexes
{{lede.date | date:'dd-MMM-yyyy'}}{{lede.tags.length > 0 && lede.date ? ' | ' : ''}}{{lede.tags.join(', ')}}
loading...