Select Language

ORIFICES DE REFROIDISSEMENT DE JOINT DE CULASSE

 

Surchauffe : il s’agit d’un problème important dans de nombreux cas après le réassemblage ou la réparation d’un moteur, notamment si la réparation du moteur est due à un problème de surchauffe. En ce moment, le sujet en vogue sur le forum et les pages de réseaux sociaux de Fel-ProMD est la relation entre la surchauffe et la dimension et/ou l’emplacement des orifices de refroidissement sur nos joints de culasse :

« Je suis inquiet car les orifices de refroidissement du joint sont beaucoup plus petits et leur forme n’est pas adaptée au bloc. »

« …J’ai constaté que les orifices de la gaine à eau du joint de culasse ne correspondent pas à ceux du bloc et de la culasse. »

« Pourquoi les gaines à eau sont-elles réduites sur les joints, et pouvons-nous les percer? »

« …les orifices des joints paraissent vraiment petits, et certains orifices ne sont ouverts qu'à moitié au niveau de la culasse. Dois-je ouvrir les orifices du joint au maximum, ou sont-ils de cette taille pour une raison précise? »

Contrôler la température d’un moteur est fondamental pour sa longévité et sa maniabilité. La surchauffe peut causer la défaillance du joint, la déformation du moulage et des dommages importants au moteur. En même temps, un moteur qui fonctionne trop à froid consommera plus de carburant, connaîtra une augmentation des émissions et s’usera plus rapidement. La température de fonctionnement d’un moteur doit être ajustée correctement. Le thermostat, le radiateur et le liquide de refroidissement jouent un rôle clé, mais ce n’est pas suffisant! Les joints de culasse sont conçus avec des orifices précisément dimensionnés et façonnés pour réguler le flux de liquide de refroidissement dans le moteur.

Jetons un œil sur le gros bloc de Chevrolet, par exemple : nous avons à gauche un moulage découvert et, à droite, un joint de culasse Fel-Pro est installé :

 

big-block-chevy-comparo-1440

Les orifices de refroidissement du moulage de bloc sont plus grands que les orifices du joint de culasse Fel-Pro. C’est une question de conception!

Pour mieux visualiser la manière dont les orifices de refroidissement contrôlent le flux de liquide de refroidissement, nous avons superposé le joint sur le bloc :

HG-overlay-1440-1

En plus de réduire la dimension des orifices de refroidissement supérieurs, le grand orifice de refroidissement, en bas à droite, est partiellement bloqué. De plus, des orifices du joint ne sont pas ouverts dans le bloc. Certains moteurs gros bloc de Chevrolet sont équipés de ces orifices alors que d’autres ne le sont pas. Cela dépend de la génération, de l’application et de l’utilisation souhaitée du bloc. Il ne s’agit pas de défauts de conception ou d’oublis : la dimension et la position de chaque orifice du joint sont calculées, et c’est le cas pour chaque joint que nous fabriquons.

Quel est le but d’utiliser des orifices plus petits ou de bloquer des orifices dans le bloc?

Les orifices des joints de culasse sont là pour réguler correctement le flux de liquide de refroidissement dans les culasses. Pour la plupart des moteurs, le liquide de refroidissement circule de la pompe à eau, à l’avant du bloc moteur, vers l’arrière, se rend dans les culasses, dans le thermostat et finalement dans le radiateur après l’ouverture du thermostat, avant de retourner dans la pompe à eau.

Un orifice mal dimensionné ou mal positionné peut créer un « raccourci » qui empêche le liquide de refroidissement de suivre le bon « chemin » dans le moteur. Si le liquide de refroidissement emprunte un « raccourci » parce que l’orifice de refroidissement à l’avant du moteur est trop grand, les cylindres arrière peuvent surchauffer. Si les orifices sont correctement positionnés mais trop grands, le liquide de refroidissement peut passer trop rapidement dans le moteur et ne pas réussir à absorber suffisamment de chaleur, ce qui risque également de causer une surchauffe.

Pourquoi les moulages sont-ils effectués avec des orifices plus grands que prévu ou inutiles pour un flux de liquide de refroidissement approprié? Les blocs moteurs et les culasses sont moulés en sable, c’est-à-dire que le moule destiné au moulage est formé avec du sable. Les orifices doivent être suffisamment grands. Parfois, des trous supplémentaires doivent également être ajoutés pour permettre le nettoyage complet du sable du moulage une fois solidifié. De plus, sur les moteurs plus anciens, les orifices ne peuvent pas toujours s’aligner à cause du « déplacement du noyau ». Les blocs ne sont pas toujours moulés parfaitement; le joint doit donc s’adapter au fait que différents moulages peuvent avoir des orifices avec des emplacements légèrement différents.

Philosophie de conception des joints Fel-ProMD

Pendant le processus de validation du joint de culasse Fel-Pro, nous estimons parfois que des orifices doivent être ajoutés, supprimés, adaptés à la dimension ou déplacés pour mieux contrôler le flux de liquide de refroidissement dans le moteur. Pour certaines applications, les orifices de la culasse ou du bloc seront partiellement ou complètement étanchéifiés par le joint de culasse. Tandis que les différences visuelles peuvent paraître extrêmes, vous pouvez installer les joints Fel-Pro en toute confiance, car chaque orifice est correctement positionné et dimensionné pour veiller à ce que le flux du liquide de refroidissement soit correctement contrôlé par le joint de culasse.

En sachant cela, un joint de culasse Fel-Pro ne peut en aucun cas être modifié. Cette action n’empêche pas seulement le flux correct du liquide de refroidissement, mais cela peut également affecter la capacité d’étanchéification du joint, étant donné que les revêtements spéciaux peuvent être endommagés.

Tags: Tec Blogs
Share
Histoires connexes
{{lede.date | date:'dd-MMM-yyyy'}}{{lede.tags.length > 0 && lede.date ? ' | ' : ''}}{{lede.tags.join(', ')}}
loading...